Un avocat fiscaliste est une personne de justice, un avocat, qui a pour vocation première de conseiller au mieux, généralement les entreprises, dans les domaines juridiques, contentieux et fiscaux. L’objectif est vraiment de faire respecter toutes les règles existantes mais également informer en cas de mise à jour des lois. dans un deuxième temps, un avocat fiscaliste aide également les entreprises à optimiser leur situation fiscale et à réduire les impôts, toujours en respectant la loi. Si vous souhaitez fusionner avec une autre entreprise, restructurer votre société ou même créer votre entreprise, sachez que vous pouvez faire appel à un avocat fiscaliste pour vous aider dans vos démarches. Il peut créer l’intégralité des montages financiers et vous informe des conséquence fiscales de vos actions pour une restructuration ou une fusion par exemple. Si vous êtes contrôlé par les services fiscaux, il peut également servir d’interface entre eux et vous, il vous monte une stratégie et vous apporte des solutions dans le cas où il y aurait un contentieux.

Avocat fiscaliste : pour quoi faire ?

Il est en effet plus régulier de voir des entreprises, que ce soit des petites entreprises ou des grandes sociétés, faire appel à un avocat fiscaliste mais vous pouvez, en tant que particulier, faire appel à ses services tout de même si votre situation financière vous le permet et si vous souhaitez optimiser votre situation fiscale par exemple. Il faut savoir qu’un avocat fiscaliste coûte un certain prix en effet, mais ce n’est pas un luxe car le domaine de la fiscalité évolue sans cesse avec des mises à jour ou des modifications de lois. un avocat fiscaliste se tient informé de ces modifications et peut vous en faire part. De plus, c’est un secteur plutôt spécifique où une erreur d’interprétation peut vous coûter très cher !

Profil d’un bon avocat fiscaliste

Comment reconnaître un bon avocat fiscaliste ? Voici une liste des compétences d’un profil type d’un bon avocat fiscaliste :

  • De solides compétences techniques en matière de fiscalité
  • De solides compétences de gestion
  • Des connaissances approfondie en fiscalité
  • Des mises à jour régulières sur les lois concernant la fiscalité
  • Rigoureux
  • Organisé
  • Sens de la négociation
  • Facilité d’adaptation

Ce sont les principales compétences que doit développer un bon avocat fiscaliste. C’est également en rencontrant un avocat fiscaliste que vous pourrez déterminer si il possède tout ou une partie de ces compétences. il est important de veiller à être bien défendu et conseillé car encore une fois, une petite erreur peut coûter gros en matière de fiscalité. Un bon avocat fiscaliste est également ouvert d’esprit, à l’écoute, résistant au stress et si vous souhaitez effectuer des montages financiers à l’internationale, une maitrise de l’Anglais est exigé au même titre que la connaissance de la fiscalité dans les pays concernés.